Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

23 septembre 2010

Ségolène Royal veut inonder l’Élysée de lettres de protestation

L’Elysée attend que l’opinion fasse son deuil. Libération, 23 septembre 2010. Syndicats et gouvernement se félicitent des premiers bilans. Le Monde, 23 septembre 2010. Dans le cortège poitevin, la voix couverte par un fond sonore de slogans, l’ex-candidate à l’élection présidentielle appelle les Français à poursuivre le mouvement social contre la réforme des retraites, par l’envoi de lettres de protestation à Nicolas Sarkozy pour lui signifier leur désaccord. Mais pourquoi défiler pour sonner la retraite... [Lire la suite]

27 août 2010

Les grands ministres de l’Intérieur de gauche

Royal : "C'est une faute de penser que la sécurité est de droite". Le Monde, 27 août 2010. Ségolène Royal : "La sécurité n'est pas un thème de droite". Le Figaro, 27 août 2010. La Gauche peine à répondre à l’offensive sécuritaire de Nicolas Sarkozy, car la sécurité est passée comme thématique dans le camp d’en face. Or, Ségolène Royal le souligne vendredi dans Libération, la sécurité n’est pas une préoccupation de la droite, de grands ministres de l’Intérieur comme Jean-Pierre Chevènement, Pierre Joxe, Jules... [Lire la suite]
Posté par poactu à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 août 2010

Si l’armée patrouillait en banlieue ?

Descente de police dans le quartier de la Villeneuve, à Grenoble. Libération, 4 août 2010. Grenoble : trois gardes à vue prolongées après l'opération de police. Le Parisien, 4 août 2010. La déclaration de guerre à la délinquance formulée la semaine dernière à Grenoble par Nicolas Sarkozy pourrait faire penser à l’éventualité d’une intervention militaire dans nos banlieues. Mais le moral des forces armées ne permet pas vraiment de l’envisager, en dépit du rôle pour l’intégration de la jeunesse populaire qu’elles... [Lire la suite]
05 juillet 2010

Nicolas Sarkozy plie devant Ségolène Royal

Les Français jugent leurs dirigeants corrompus. Le Figaro, 5 juillet 2010. Corruption : la défiance record des Français. Libération, 5 juillet 2010. C’est bien parce que Ségolène Royal a parlé de "l’esprit de corruption du système Sarkozy", que Nicolas Sarkozy s’est hâté de retirer sa confiance à deux de ses fidèles, Alain Joyandet, l’un de ses amis, et Christian Blanc, son homme de confiance pour la mise en œuvre du Grand Paris. Or c’est surtout sur une définition bien précise de la corruption que le sentiment... [Lire la suite]
30 juin 2010

Ségolène Royal a failli sauver le soldat Woerth

Royal dénonce un "système Sarkozy corrompu", la droite se scandalise. Libération, 30 juin 2010. Affaire Bettencourt : Ayrault dépose sa demande de commission d'enquête. Le Monde, 30 juin 2010. Ségolène Royal s’est lancée dans un réquisitoire au sujet d’un "Système Sarkozy", dans lequel Éric Woerth tient une pl ace essentiellement liée à l’actualité des faits-divers, mais son intervention a donné des arguments à l’UMP pour détourner l’attention des gens de l’affaire Bettencourt. Tenter le coup d’éclat tel... [Lire la suite]
Posté par poactu à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 juin 2010

Ségolène Royal perturbe le processus des primaires

Primaires socialistes : l'impossible équation de "DSK". Le Monde, 1er juin 2010. Primaire du PS : été ou octobre 2011, "c'est l'épaisseur du trait". Libération, 1er juin 2010. Laissant à d’autres le soin d’exprimer leurs ambitions personnelles, bien entendu à tous les compétiteurs potentiels pour les primaires socialistes, la candidate du PS aux dernières élections présidentielles fait éclater un processus de désignation fait pour elle en 2006. Cette intrusion dans un débat qui l’a laissée complètement de côté... [Lire la suite]
Posté par poactu à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mars 2010

La Campagne électorale est à l’Eau

En Poitou-Charentes, un double enjeu pour Ségolène Royal. Le Monde, 2 mars 2010. Tempête Xynthia : l'arrêté de catastrophe naturelle publié. Le Figaro, 2 mars 2010.   La campagne est bien triste et prend l’eau de l’orageCes gens mis hors de leurs maisons sans rien du toutFont tant de peine aux vrais tribuns dont l’air surtoutNous souffle un discours sûr qui ressemble au cirage. Passe un bon mot qui plonge en plein dans un virageLa grand-messe a ses saints et l’opprobre est partout,Mais le cœur n’est plus vif pour bien... [Lire la suite]