Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

08 novembre 2010

Le territoire de Michel Houellebecq Goncourt à la carte

Le Goncourt sacre Houellebecq.

Libération, 8 novembre 2010.

Michel Houellebecq, enfin !

Le Figaro, 8 novembre 2010.

L’écrivain le plus prometteur de la fin du siècle précédent vient de se voir décerner un prix Goncourt pour "La Carte et le Territoire", mais après des essais où il est devenu de moins en moins bon. Michel Houellebecq enfin décroche le titre le plus envié dans une carrière littéraire, le Goncourt, qui lui revient alors même qu’il est déjà passé de mode. Notre époque doit un peu de sa saveur à Michel Houellebecq, par son goût pour l’intolérance et de l’exclusion, de l’égoïsme symbolisés par l’élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l’État, un des plus beaux modèles de personnages dessinés par l’auteur, et plus que Patrick Le Lay ou Frédéric Beigbeder, croqués dans "La Carte et le Territoire".

Un chemin littéraire assez noir et prouvant
La dictature au cœur du goût de notre élite
Un goût trop populaire en chemin se délite
Paraître à bon escient ainsi reste éprouvant.
Le prix offert et le lecteur passe au suivant
Ce soir-ci à l’honneur et l’autre est insolite
Mais coucher aussi bien cet écrit qui milite
Les écrivains primés au fracas font du vent.
La voie est trop rigide et la vie est en pente
Un écrivain malin est seul dans la soupente
Pour pousser à la roue où les jurés sont pris.
Le jour arrive enfin pour couronner le livre
Mais avec le regret de ceux qui l’ont appris
Ouvrez ce gros verrou de fer qui les délivre.

Posté par poactu à 19:20 - Culture - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire