Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

09 novembre 2010

Nicolas Sarkozy digne successeur du général de Gaulle

Sarkozy prend de Gaulle à témoin.

Libération, 9 novembre 2010.

La France définitivement orpheline du gaullisme.

Le Monde, 9 novembre 2010.

Nicolas Sarkozy s’est recueilli en homme seul sur la tombe du général de Gaulle, quarante ans après la mort de ce dernier, seul aussi, après l’échec du référendum sur la décentralisation. Dans ce’ extrait du film de l’année dernière, "OSS 117 : Rio ne répond plus", Jean Dujardin précise la vision de l’époque sur les options politiques défendues par la France du général de Gaulle. Nicolas Sarkozy, nommant le patron de la télévision publique, s’est placé dans les pas de son prédécesseur, recevant avec plein d’égards son homologue chinois, se met dans les pieds du général, qui le premier a reconnu la Chine, le 27 janvier 1964. Mais il déçoit les Français avec une Realpolitik qui contraste avec ses promesses de campagne.

La nation un peu lasse offre à la fin d’un règne
Un visage à son maître après son long discours
Qui ne plaît pas vraiment sur le pavé des cours
Pensez s’il l’a perdu l’esprit dont il s’imprègne.
Le vrai passif tous les matins qui nous étreigne
C’est la nation cherchant un type à son secours
Un dur monarque ou un satrape est son recours
Grand ou plutôt petit afin qu’il nous contraigne.
Nous tendons d’être un peuple épris de libertés
Mais c’est plutôt au seau de gros pleurs dépités
Qu’on le juge après coup et pas sur un principe.
Presse aux abois, misère en plein et trop de lois
L’épitaphe est française et en noir sur son cippe
Quand il reste à chacun assez d’humour gaulois.

Posté par poactu à 18:16 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire