Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

25 octobre 2010

Raymond Soubie n’entend rien à la retraite

Retraites : un geste envers les mères nées avant 1956. Le Figaro, 25 octobre 2010. Des raffineries lèvent la grève, plusieurs dépôts débloqués. Libération, 25 octobre 2010.

À presque 70 ans, le conseiller social de Nicolas Sarkozy n’imagine pas prendre sa retraite. Pas étonnant que son dialogue ne passe pas avec nos syndicats, voire les citoyens français ! Raymond Soubie a fait des adieux remarqués au peuple français dimanche à la radio, son discours trahit tout de même un grand décalage avec les aspirations du plus grand nombre.

Un homme assez affable au discours suranné
Qui ne dit jamais non mais dit ce qui lui plaît
Ancien bandit manchot et qui semble simplet
Celui qui n’en veut pas n’est peut-être pas né.
L’homme a le sentiment d’être encore amené
À tant d’autres actions dans son petit complet
Pas de retraite avant sa mort dans son couplet
Mais l’impression de te posséder comme aîné.
Un vrai contrat précaire et sans trop de police
Pour un de ces briscards avec le cuir très lisse
Le petit homme est sage et parle à mots pesés.
C’est un artiste alors qui doit crever sur scène
Si la voix n’en peut plus et les pieds sont usés
Pourvu que ce rôle œuvre avec le bon mécène.

Posté par poactu à 17:56 - Société - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire