Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

16 octobre 2010

Pourquoi pas Liliane Bettencourt à Matignon ?

Dans le cortège parisien, "Sarko tu n'auras pas ma peau".

Libération, 16 octobre 2010.

Liliane Bettencourt va porter plainte contre sa fille.

Le Figaro, 16 octobre 2010.

bettencourt_match

La politique c’est un jeu de cartes, mais un peuple souverain préfère les valets aux cartes maîtresses. Plutôt que de donner les pleins pouvoirs à ceux du capitalisme, portons au pouvoir ses vrais rois ou reines. Comme la chronique judiciaire s’écrit avec les déboires de Liliane Bettencourt, donnons lui l’occasion de nous prouver qu’elle est encore en pleine forme et menons-là à la tête du gouvernement !

L’échiquier politique est seul un jeu de cartes
Qui laisse à voir aussi de fins et beaux ballets
La main préfère hélas aux rois ses bons valets
Mais pour l’ombre ici-bas un filon tu l’écartes.
Le peuple ici a tant connu de douleurs quartes
Ses élans maintenant sont vraiment maigrelets
Vous voulez lui donner de bien vilains ourlets
Pour embêter surtout les porteurs de pancartes.
Dans un jeu bien battu vous avez le vrai choix
Pour un poisson d’argent ou ces petits anchois
Donnez plutôt un maître ou par défaut sa reine.
Une entreprise à son format vous fait très peur
Vous préférez plutôt voir un veau dans l’arène
Au risque après de voir luire un esprit frappeur.

Posté par poactu à 20:08 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire