Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

13 octobre 2010

Pourquoi le bouclier fiscal est renié par les chiraquiens

Pour Baroin, le bouclier fiscal est "symbole d'injustice".

Le Figaro, 13 octobre 2010.

Baroin et Sarkozy ébrèchent un peu plus le bouclier fiscal.

Le Monde, 13 octobre 2010.

François Baroin, ministre du Budget du gouvernement Fillon, reconnaît le "symbole d’injustice" du bouclier fiscal, et sans doute qu’il ne se souvient pas avoir appartenu au gouvernement Villepin, qui l’avait créé. Pour cette réforme future de la fiscalité, dont Nicolas Sarkozy cherche (enfin) à faire le grand œuvre de son action à l’Élysée, François Baroin se révèle maître du jeu de piste.

Le front durcit et le poursuit comme un chacal
Ce vrai vœu de réforme est à ce point morbide
Que chacun de ses pas sur ce coup fait un bide
Comment bien se méprendre au bouclier fiscal.
Le sens se perd plutôt dans un grand trou fécal
Qui dit surtout nager dans une eau plus turbide
Or, l’as de cœur est mort tout sec et tout tabide
D’un roi qui trop perclus se voit dans un bocal.
Les valets sous la table ont vu le plan peut-être
De proposer la chose et de le prendre en traître
Au testament d’un fou pour imprimer son nom.
Rêvons les beaux écus pour faire un pli fenêtre
Mais le contraindre en selle à tacher son renom
Prend le chemin trop creux d’un avenir à naître.

Posté par poactu à 19:17 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire