Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

12 octobre 2010

Un livre lancé à la tête de Barack Obama

"Conversations avec moi-même", le nouveau livre de Mandela.

Libération, 12 octobre 2010.

Nelson Mandela, l'homme qui ne voulait pas être un saint.

Le Figaro, 12 octobre 2010.

Le président des États-Unis a reçu un livre de façon inopinée pendant une réunion électorale dimanche à Philadelphie : il lui a été jeté à la figure par une des personnes assistant à la manifestation, qui aurait tout de suite été exfiltrée, nue, de la manifestation par la police. Au bout du compte, c’est juste une opération publicitaire qui a tourné court, juste avant que Nelson Mandela livre ses mémoires au public. Mais après le lancer de chaussure sur George Bush et la bouteille d’eau sur Nicolas Sarkozy, les faits nous montrent qu’à l’instar de leurs dirigeants, le peuple se montre également plus familier envers les chefs d’État.

Un livre à lire avec ses maux d’un œil avide
C’est le lot des tribuns et notre amer recours
Si la réforme est faite avec ces durs discours
Notre enfer est visible et notre envie est vide.
L’espoir au fil des jours forcément se dévide
Car la pelote est brune et le long du parcours
L’électorat qui passe est sans un seul secours
Mais vrai tribun lui lance un regard impavide.
Un pavé dans la mare ou lancé dans les dents
Des gens assez lassés de voir tant d’accidents
Se produire en pesant sur les coins de leur vie.
Quand les essais dans la fiction font le succès
D’écrivains sans regret cela nous donne envie
Le programme en béton ouvre un autre procès.

Posté par poactu à 19:54 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire