Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

01 octobre 2010

Quelle alternative à la bagnole au salon de l’auto ?

Les ventes de voitures en baisse de 8 % en septembre.

Le Monde, 1 octobre 2010.

Le marché automobile a reculé de 8,1% en septembre.

Le Figaro, 1 octobre 2010.

Le salon de l’auto a ouvert ses portes à la Porte de Versaille dans un gros contexte de crise et de désaffection pour le mode de vie automobile, mais personne n’ose le dire vraiment : la voiture, c’est dépassé ! Les ventes de voitures n’arrivent pas à décoller, depuis le début de la crise financière, et l’abandon de la prime à la casse révèle les limites de la mesure. Philippe Varin, patron du groupe français PSA Peugeot Citroën, cherche à vendre 50% de ses véhicules hors d'Europe en 2015 : "La Chine joue un rôle-clé dans ce développement" !

Un sentiment qui change à propos des voitures
Ça devient hors de prix et surtout d’un serment
L’objet du bon plaisir n’est plus là notre amant
Car nous en retenons tous les jours ses factures.
Luxe et plaisir de vivre ont un goût des pâtures
C’est depuis que la ville est notre autre élément
Mais pour le bien public un plus gros argument
Les gens trop décillés sont surtout plus matures.
Si le remords pollue à coups de nouveaux coûts
Les membres arrachés pour le prix que tu couds
Sont autant de sermons que le corps nous valide.
Sur la route en tout lieu vous vous trouvez épiés
Comme ils vous ont dit de vivre et non ce bolide
Les chemins du futur sont surtout pour vos pieds.


Commentaires

Poster un commentaire