Philippe Gras

1 poème par jour sur un sujet d'actualité

10 mai 2010

La France a-t-elle offert sa croissance économique à la Grèce ?

L'UE débloque un plan sans précédent de 500 milliards d'euros.

Libération, 10 mai 2010.

Accord sur 750 milliards d'euros de prêts pour sauver la zone euro.

Le Monde, 10 mai 2010.

L’euro remonte sur les marchés financiers après l’annonce du plan d’aide à la Grèce à hauteur de 750 millions d’euros par le FMI et la Commission européenne, le prix de l’opération consistant pour les pays européens à lui sacrifier leur croissance économique. Les Américains respirent et le plus soulagé par la riposte européenne est Barack Obama, qui s’est inquiété tout le week-end auprès d’Angela Merkel au téléphone de l’euro. Nicolas Sarkozy, qui souhaite substituer au dollar un panier de devises dans le cadre de son action prochaine à la tête du G20 en est désormais empêché.

Nous avons l’ambition d’assumer nos passions
Mais partageons surtout le trésor de nos peines
De l’honneur fat laissons le fruit aux capitaines
Mais la monnaie unique est l’ennui des nations.
Nous nourrissons autrui la nuit de compassions
Car ils ont apprécié d’avoir du paon les pennes
Les émotions des gens seront après trop haines
Quand ils verront d’un coup le lot de punitions.
Vous passez sur nos sous en dépit de la science
Car l’oreille est un don de sa molle insouciance
Les nations n’ont rien vu de l’effet d’un gadget.
Les gens ont eu le soin de contempler l’essence
De la vertu des mœurs à s’en prendre au budget
Laissons-les se résoudre à bloquer la croissance.


Commentaires

Poster un commentaire